logo
 
?

casino pharaon

Sa holding est en sauvegarde, ses casinos voient leur fréquentation baisser et leurs recettes chuter... Enquête dans ses deux casinos lyonnais : le Pharaon et le Lyon Vert. Le numéro 2 la Compagnie européenne des casinos, un concurrent qui des casinos en France a placé sa holding en sauvegarde en octobre dernier.

Une procédure que beaucoup jugent "purement administrative et qui vise à échelonner le remboursement de la dette du groupe qui s’élève à plus de 200 millions d’euros...

Mais qui illustre bien le déclin de cet empire du jeu.

D’ailleurs, dans les salles de jeux comme aux machines à sous, les chiffres sont mauvais.

Le Lyon Vert à Charbonnières-les-Bains, 4e casino de France, a vu son produit brut des jeux (PBJ) baisser de 39% en sept ans.

Le Pharaon à la Cité internationale enregistre, lui, une baisse de 7 % rien que sur 2013.

Cette chute des recettes est bien sûr liée à une baisse de la fréquentation.

Le Pharaon a perdu 70 000 visiteurs entre 2012 et 2013.

Au Lyon Vert, c’est 40000 joueurs de moins sur la même période.

INTERDICTION DE FUMER Pour expliquer cette situation économique, les casinotiers mettent volontiers en cause deux réglementations: tout d’abord, l’obligation de contrôle à l’entrée des casinos adoptée en 2006, puis l’interdiction de fumer dans les lieux publics initiée en 2008.

"L’interdiction de fumer nous a fait beaucoup de mal.

On a perdu une partie de notre clientèle et on a dû investir pour installer des fumoirs.