logo
 
?

casino admiral stars

Une épicerie est un commerce de détail de proximité de denrées alimentaires mais distribue également une diversité de produits sans rapport avec l'alimentation.

L'épicerie est aussi, depuis l'avènement de la grande distribution, un secteur d'activité lié à l'achat des denrées alimentaires sèches et appertisées et à leurs ventes au sein d'un magasin ou d'une centrale d'achat de la grande distribution.

Avons ce jourd'huy délibére que, pour le bien, prouffit et utilité de la chose publicque du royaulme de France, mettre sus deux de nos gallyons estant de present au Havre de Grâce avec une nef appartenant à Jehan Ango, de Dieppe, du port soixante dix tonneaulx ou environ , pour iceulx troys vesseaulx, esquipper , vitailler et munnyr, pour faire le voiaige des espiceryes aux Indes [...] Et pour ce faire avons conclud et délibéré, avec iceulx, mectre et employer jusques à la somme de vingt mil livres tournoys, c'est assavoir, pour nous Admiral quatre mille livres tournoys, maistre Guillaume Preudhomme, général de Normandye, deux mil livres tournoy ; Pierre Despinolles, mil livres tour; Jehan Ango, deux mil livres tour; Jacques Boursier, pareille somme de deux mil livres tournoys, messire Jehan de Varesam, principalle pilote, semblable somme de deux mil livres tournoys— Philippe Chabot Les épiceries sont devenues de petits commerces de détails de produits alimentaires en complément des épices.

Puis, l'épicerie s'est transformée et l'offre alimentaire est devenue prédominante.

Elle est devenue un commerce, également appelé « magasin d'alimentation générale », vendant des produits d'alimentation secs, appertisés et frais et accessoirement propose une gamme courte de produits de droguerie et de bazar.

Présent à l'origine sous la forme de commerce indépendant, l'épicerie est aussi apparue dès la fin du siècle organisé dans un réseau succursaliste comme le réseau de magasins à l'enseigne Félix Potin en France ou sous la forme de coopérative de consommation, mouvement initié par Robert Owen, en Écosse (Royaume-Uni) et poursuivi par les Coop dans de nombreux pays européens.

Au cours du siècle, avec le développement de l'industrie agroalimentaire, les produits préemballés ont progressivement remplacé les produits en vrac qui étaient conditionnés par le commerçant.

Le concept avait été inauguré par les succursalistes français, dès la fin du siècle possédant leur outil industriel comme Félix Potin ou Casino qui proposaient par exemple le sucre emballé dans un paquet d'un kilogramme marqué au nom de leur enseigne.

Dans la seconde partie du siècle, l'épicerie a peu à peu abandonné son « comptoir » pour se convertir au libre-service, concept né vers 1912 aux États-Unis, où les clients se servent directement sur les gondoles.

Dans les villes, parfois, l'épicerie se tourne vers une clientèle soucieuse d'une haute qualité gustative et parfois aussi socialement équitable et se spécialise dans la vente de produits alimentaires fermiers ou artisanaux.

Cette épicerie adoptera alors une dénomination composée : « épicerie fine ».

Les « magasins d'alimentation généraux » ont progressivement été remplacés dans les grands centres urbains par de petits supermarchés qui sont appelés de divers noms (supérette, hard-discount).